MAPAS Mercado: 30 concerts dans trois villes de Gran Canaria

Le programme musical de la cinquième édition du MAPAS aura lieu les 4, 5 et 6 juillet sur les scènes d'Arucas, Agaete et Las Palmas de Gran Canaria

Neuf artistes canariens partagent des « vitrines » avec des groupes nationaux et internationaux : Gino Marcelli Trio, Alba Gil Aceytuno, Takeo Takahashi, Rupatrupa, Socos Dúo, Gabriela Suárez, Dactah Chando, Ida Susal et The Conqueror Project

Une trentaine de concerts au format vitrine, avec des spectacles en direct d'une demi-heure, est l'épine dorsale du programme musical de la cinquième édition du Marché des arts du spectacle de l'Atlantique Sud, MAPAS 2022, célébrée à Gran Canaria et Tenerife du 4 au 9 juillet. L'offre musicale MAPAS pour les programmateurs, ouverte au grand public, rassemble 32 groupes artistiques de trois continents dans le périmètre géographique du marché professionnel du spectacle vivant et de la musique : Amérique latine, Europe du Sud et Afrique. Les 32 concerts se dérouleront sur trois jours, les 4, 5 et 6 juillet après-midi, dans trois municipalités de Gran Canaria : Arucas, Las Palmas de Gran Canaria Oui Agaete.

Le programme musical de MAPAS Mercado dans sa cinquième édition, organisé par le gouvernement des îles Canaries, Cabildo de Tenerife, Cabildo de Gran Canaria, unahoramenos et Circulart, en collaboration avec les municipalités de Las Palmas de Gran Canaria, Santa Cruz de Tenerife, Arucas et Agaete, a été présenté ce matin au Huerto de las Flores, à Agaete, lors d'une cérémonie en présence du ministre de la Culture du Cabildo de Gran Canaria, Guacimara Medina ; la maire d'Agaete, María del Carmen Rosario ; Juan Jesús Facundo Suárez, maire d'Arucas ; Mario Vega, directeur du MAPAS ; et l'artiste de Gran Canaria Alba Gil Aceytuno, qui participe au vitrines de MAPAS dans la commune d'Arucas, et qui a interprété l'une de ses compositions les plus récentes, Aguayro.

Le conseiller insulaire pour la culture, Guacimara Medina, a souligné que lors de la cérémonie de présentation au Huerto de las Flores, qui « est la deuxième édition que nous avons l'occasion de profiter et de connaître à Gran Canaria ; l'année dernière, nous avons eu l'occasion d'avoir les arts de la scène et la danse et cette année, la musique est le protagoniste des activités qui vont avoir lieu à Gran Canaria ». Medina a souligné comme "une nouveauté qui est incorporée dans MAPAS" le fait que la programmation du vitrines de la musique se déroule dans d'autres lieux en dehors de la capitale.

"Nous avons délocalisé l'activité et nous voulions l'emmener dans d'autres municipalités de l'île", a-t-il déclaré, et cela se traduit par l'incorporation du projet MAPAS dans cette cinquième édition des municipalités d'Agaete et d'Arucas. "En raison du lien qu'Agaete entretient avec la culture, nous avons compris que MAPAS devait être ici, et Arucas, en tant que ville importante du nord de Gran Canaria, a également un parcours important et a réalisé un travail important en faveur de la culture" , a souligné Medina dans votre intervention. Et au fur et à mesure qu'il avançait, ce sont "deux municipalités qui vont avoir l'opportunité de vivre tout le transfert et l'activité que MAPAS implique, et il était important que le public puisse être infecté par l'énergie et la force de MAPAS", une plate-forme commerciale des arts du spectacle et de la musique "pour lesquels nous, du Cabildo, avons parié dès le premier instant".

Pour leur part, le maire d'Agaete et le maire d'Arucas ont exprimé leur satisfaction d'accueillir les scènes, les artistes et les programmateurs musicaux que MAPAS Mercado présente dans sa cinquième édition. "Il y a quelques mois, on nous a demandé si nous étions disposés à organiser une journée de cette merveilleuse entreprise, et j'ai d'abord dit oui, quand je savais que cela coïnciderait avec les festivités de San Pedro", a expliqué María del Carmen Rosario. Comme il l'a dit, "je pense que s'il y a une municipalité qui s'identifie à la musique dans toute la Canarie, c'est Agaete, et c'est une opportunité qui nous est donnée du Cabildo aux municipalités et c'est quelque chose dont il faut profiter. , car la culture doit être portée aux quatre coins de l'île.

Juan José Facundo, maire d'Arucas, a rappelé que "nous sommes venus célébrer les festivités de San Juan et nous avons terminé le 4 juin avec cette initiative", et a félicité Arucas d'avoir rejoint les espaces MAPAS dans cette édition. "Nous sommes habitués à ce que Las Palmas de Gran Canaria soit l'épicentre, et toutes les municipalités du nord ont travaillé ensemble pour une culture pour tous".

Décentralisation

Le directeur de MAPAS et unahoramenos, Mario Vega, a souligné que la décentralisation de l'offre de marché et "l'arrivée dans ces municipalités donne au projet une force particulière, et maintenant il est temps de le vivre avec la joie et le bonheur qu'un projet de ces caractéristiques ". Un projet qui « est aussi un espace de rencontre pour les citoyens ». Vega a remercié Alba Gil Aceytuno pour sa présence au Huerto de las Flores car MAPAS « est une formidable plateforme de diffusion, d'internationalisation des artistes des îles Canaries et des trois continents, et on parle souvent de la tricontinentalité des îles Canaries. et les faits de ce type sont ceux qui le justifient. Comme l'a rappelé Mario Vega, ce seront 200 programmateurs de trois continents qui « viendront découvrir les talents internationaux, nationaux et canariens », avec 120 programmateurs spécifiques à la musique.

Il y a 32 artistes qui jouent dans autant de concerts sur les scènes des trois municipalités de Gran Canaria qui participent au MAPAS Mercado dans sa cinquième édition, dont neuf d'entre eux sont des groupes canariens, résultat de l'engagement de l'organisation à positionner et à promouvoir la circulation de les créateurs de l'archipel, une maxime qui se traduit également par une participation exceptionnelle des compagnies canariennes des arts de la scène, dont la programmation, le marché et l'exposition ont cette année leur siège à Santa Cruz de Tenerife du 7 au 9 juillet.

Les groupes de musique canarienne qui partageront la scène avec des artistes nationaux et internationaux sont : Gino Marcelli Trio, Alba Gil Aceytuno, Rupatrupa, Takeo Takahashi, Socos Duo, Gabriela Suárez, Dactah Chando, Ida Susal Oui Le projet conquérant, qui ont été sélectionnés pour des spectacles vivants parmi les 198 propositions artistiques liées à la musique et aux arts de la scène présentes au MAPAS, parmi les plus de 1 700 projets reçus par l'organisation. Parmi les projets qui participent à cette plateforme atlantique d'internationalisation des industries culturelles, espace de rencontre et d'affaires de référence internationale, 96 concernent les arts de la scène entre théâtre, danse, cirque et arts de la rue ; et 80 de musique dans différents formats et styles, qui sont ceux désignés par les conservateurs pour les conférences d'affaires et les expositions artistiques, et ceux qui arrivent au MAPAS 2022 à la suite d'accords internationaux avec des institutions gouvernementales.

Des sonorités métissées et fusionnelles, qui tissent des ponts entre tradition et modernité, où le populaire se module avec les langages et les esthétiques de la sphère numérique ; musique racine qui se transforme en un dialogue avec des musiciens de cultures occidentales ; l'intersection du tango et du fado à la recherche de nouveaux chemins ; des structures pop dépouillées de leur concept premier au profit de formes sonores expérimentales ; Chanson d'auteur qui contourne les structures et discours habituels du genre ; jazz vocal, reggae et dub font partie des propositions de style avec lesquelles MAPAS Mercado ouvre une fenêtre sur les sons du monde, comme un voyage sonore à travers la géographie de MAPAS à travers une trentaine vitrine.

Place Saint-Jean au Arucas ouvre la programmation musicale du MAPAS 2022, le lundi 4 juillet, à 16h30, avec des prestations de : Gino Marcelli Trio (Canaries), Claudio Constantini et Louiza Hamadi (Espagne), Sophie Luckacs (Canada/Mali), Takeo Takahashi (Îles Canaries), Martín Buscaglia (Uruguay), Projet Moisés P. Sánchez (Espagne), Seffarine (États-Unis/Maroc/Espagne), Alba Gil Aceytuno (Îles Canaries), Kizaba (Congo/Canada), Rupatrupa (Îles Canaries) et Betina Quest (Burundi).

le Centre sportif de l'île, dans Les palmiers de Grande Canarie, est la deuxième des scènes qui accueillent de la musique live le mardi 5 juillet, à partir de 17h00, avec : Isabel Vinardell & Isabelle Laudenbach (Espagne), Ablaye Cissoko & Cyrille Brotto (Sénégal), Socos Duo (Canaries) , Sofía Rei (Argentine), Amores Grup de Percussió (Espagne), Sergio de Lope (Espagne), Susana Travassos (Portugal), Aduke (Nigéria/Royaume-Uni), Pahua (Mexique) et Ácido Pantera (Colombie) .

Le troisième et dernier jour de musique se déplace sur l'esplanade du Port de neige, dans Agaete, le mercredi 6 juillet, à partir de 17h00, avec : Pipo Romero (Espagne), Cheikh Ibra Fam (Sénégal), Gabriela Suárez (Canaries), Siwo (Espagne), Dactah Chando (Canaries), Manu Sija ( Argentine), Sundri Feeling (Réunion), Ida Susal (Canaries), The Conqueror Project (Canaries) et Bial Hclap (Mexique).

La cinquième édition de MAPAS est structurée autour de six jours de rencontres professionnelles à Gran Canaria et Tenerife, avec des conférences d'affaires, vitrines, séminaires et ateliers. Plus de 200 programmateurs de 34 pays du périmètre géographique du MAPAS, 112 de la musique et 110 des arts du spectacle, parmi lesquels trente professionnels des îles Canaries, ont confirmé leur participation aux conférences d'affaires ; et 198 groupes artistiques, 80 groupes de musique et 96 groupes de spectacle vivant, ainsi que 22 agences, ont été sélectionnés pour cette cinquième édition.

En ce qui concerne les programmeurs qui assistent au MAPAS Mercado, 222 de 34 pays ont confirmé leur présence à Gran Canaria et Tenerife. Mettre en évidence les 94 Européens, entre la France, l'Allemagne, l'Italie ou le Royaume-Uni, avec 76 programmeurs espagnols, parmi lesquels trente professionnels des îles Canaries ; les 44 sont arrivés de différentes zones géographiques d'Ibéro-Amérique, parmi lesquelles se distingue la délégation de la Colombie, avec 17, l'Argentine, le Chili et l'Uruguay ; et les 30 programmateurs du continent africain, majoritairement sénégalais et maliens, avec respectivement 9 et 6, entre autres origines.

Partager