CARTES, encore un pays

L'histoire de notre île est une carrière de cultures, de chants, de voyageurs qui allaient et arrivés, de gens de tous les coins du monde qui ont trouvé ici la fin d'un voyage qui peut-être était un autre. Ce métissage est trouvé dans notre société créole, dans notre langue, dans nos vieux bâtiments et rues. Dans notre caractère et notre façon d'être.
Le mélange où l'ont retrouvé des valeurs des cultures du monde n'est que le voyage invité par le Marché des Arts Performatifs de l'Atlantique Sud (MAPS) qui, en phare brillant, Illuminera Ténérife le mois de juillet prochain.
MAPS Realize dans notre île la deuxième edition d'un marché professionnel qui tenue et met in contact les arts de la scène et la musique du Sud de l'Europe, de l'Afrique et de l'Amérique Latine, et facilite sa diffusion dans les circuits internationaux.

Il s'agit d'un événement qui converge sur le genre des activités artistiques : musique, danse, théâtre, cirque et arts de la rue. Et où aura lieu plus de cinquante représentations gratuites, ouvertes au public dans les espaces culturels de notre île. Nous parlons donc d'un marché où on gérera des accords entre programmateurs de théâtres, festivals et
espaces culturels, en provenance du monde entier. Et où les artistes présentent leurs spectacles en direct.

Dans sa première édition, MAPS pour convoquer plus de cent-trente-quatre propositions d'artistes -plusieurs d'entre eux avec des présentations en direct qui ont eu l'opportunité d'être connue par plus d'un certain nombre de programmateurs. Mais cette année sur les inscriptions dépassées les mille-trois-cents en provenance de soixante-deux pays.
Ces données situent MAPS comme le grand forum de référence internationale des industries culturelles et créatives, avec plus de 130 programmateurs de 42 pays qui ont participé aux « rencontres d'affaires » avec 170 groupes artistiques de 29 nationalités.

Ténérife deviendra pendant quelques jours un vrai marché: d'affaires, oui, mais bâti sur le talent artistique de gens venus de tous les coins. Une carte nous permet de nous situer dans la géographie, savoir d'où nous venons et quelle est notre destination.

Avec MAPS, l'île de Ténérife progresse fermement vers cet horizon que nous nous sommes marquis : une société ouverte au progrès et à la culture. Ce chemin que nous parcourons pas à pas. Et avec MAPS, encore un pays.

Carlos Alonso
Président du Cabildo de Ténérife.

Partager