• Le nombre d’inscriptions des créateurs au marché professionnel a doublé, avec en particulier une forte augmentation de la participation de l’Amérique Latine et de l’Afrique.
  • L’organisation sélectionnera 39 artistes et compagnies de musique et arts de la scène pour son programme de spectacles.

 

Les inscriptions à la quatrième édition du MAPAS, Marché des Arts Performatifs de l’Atlantique Sud, se sont terminées pour les groupes artistiques et agences de management, booking et distribution des arts de la scène. 2.286 projets provenant de 71 pays d’Amérique Latine, d’Afrique et du sud de l’Europe, ont été soumis, ce qui représente une augmentation de 161,56% par rapport à 2019. Selon les délais établis initialement, le 8 avril seront publiés les résultats du processus de sélection qui déterminera quels seront, parmi ces projets, ceux qui participeront à l’édition 2020 du marché, qui se tiendra à Santa Cruz de Ténériffe du 9 au 11 juin.

Fidèle à son objectif novateur de stimuler et internationaliser les créations scéniques et musicales de l’Atlantique Sud, le MAPAS se confirme comme une plateforme de référence mondiale pour les créateurs et les agences qui ont montré un fort intérêt à participer à ce marché, dont le format mêle réunions d’affaires et spectacles ouverts au public. La première caractéristique notable de cette quatrième édition, c’est le fort taux de participation de l’Amérique Latine, avec 983 inscriptions de groupes issus de 19 pays, une augmentation de 180% par rapport aux 351 inscriptions de 18 pays de l’année dernière. La majeure partie des candidatures provient d’Argentine, Colombie, Mexique, Chili, Uruguay et Brésil.

Parallèlement, il est important de souligner la demande croissante, déjà notable lors de la précédente édition, des pays africains, avec 154 inscriptions de 31 pays, soit 13% de plus. Nombreuses d’entre elles proviennent du Maroc, du Sénégal, d’Afrique du Sud et du Burkina Faso. On compte par ailleurs 411 inscriptions d’artistes d’Europe du Sud, dont 404 venant d’Espagne et 141 des Canaries, et 7 du Portugal. 

Ont également été présentées à l’appel à projets du MAPAS 2020, 75 candidatures de 11 autres pays européens, comme Chypre, les Pays Bas, la Suisse, l’Autriche, le Royaume Uni, la Bulgarie, la France, l’Italie, la République Tchèque, la Grèce et la Suède. On comptabilise aussi 21 inscriptions d’autres régions comme les Etats-Unis et le Canada, l’Australie, la Guadeloupe, Israël, Taiwan et le Japon.

Le décompte de la participation par discipline a montré une majorité de projets musicaux, avec 1.542 inscriptions, ce qui représente une augmentation de 214,6% par rapport à 2019. Les inscriptions des arts de la scène sont au nombre de 744, dépassant de 29,3% les chiffres de l’année dernière. L’intérêt des agences de management, booking et distribution des arts vivants pour le MAPAS s’est traduit par 99 candidatures issues de 19 pays.    

Toutes les candidatures seront soumises à un processus de sélection effectué par un comité d’experts de renom international dans le secteur culturel. Les résultats seront publiés en principe le 8 avril. Parmi tous les projets, seront choisis ceux qui seront présentés aux réunions d’affaires qui se tiendront les 10 et 11 juillet, et les 39 projets – 19 de musique et 20 d’arts de la scène – qui seront montrés devant le public et les programmateurs

La vigueur du Marché des Arts Performatifs de l’Atlantique Sud à l’échelle internationale dans le secteur des industries culturelles a été clairement reflétée sur les canaux en ligne, site web et réseaux sociaux, où se sont manifestées une très nette augmentation du nombre d’usagers de divers pays et une intense interaction. Le site wwww.mapasmercadocultural.com a enregistré ces deux derniers mois plus de 30.000 visites de 133 pays du monde entier. Sur le Facebook du MAPAS nous avons comptabilisé 9.280 abonnés, soit 29% de plus que l’année dernière, et nous avons répondu à 190 messages privés durant la période des inscriptions ; sur Twitter et Instagram, respectivement 2.135 (+13,6%) et 8.282 (+35,9%) abonnés.

L’organisation du MAPAS, formée par le Cabildo de Ténériffe, unahoramenos et Circulart, espère maintenir les dates prévues de cette quatrième édition et travaille actuellement à l’élaboration d’une programmation qui renforce le statut de l’île comme plateforme de connexions internationales pour les arts de la scène.

Abrir Chat
1
Close chat
Hello! Thanks for visiting us. Please press Start button to chat with our support :)

Empezar