Griot, acteur, percussionniste et metteur en scène, il est l’un des grands ambassadeurs de la culture africaine et son travail a largement participé à ouvrir des horizons culturels

Griot, acteur, percussionniste et metteur en scène, Hassane Kouyaté a été nommé Cartographe Illustre du MAPAS 2019. Natif du Burkina Faso, c’est l’un des grands ambassadeurs de la culture africaine. Il a démontré que la distance imposée par les océans et les frontières n’existe plus quand il s’agit de partage artistique.

Hassane Kouyaté est né en 1964 au sein d’une famille de grande tradition artistique ; il est un descendant de la caste la plus importante des griots de la Haute Volta. Il jouit d’une formation solide et d’un registre très varié qui lui ont permis de mener une carrière prestigieuse. Il a concentré ses premières années d’apprentissage sur la musique et la danse traditionnelle de son pays natal, dans le Nord-Ouest de l’Afrique. Il a étudié par la suite à Paris et au Canada et a ouvert de nouveaux horizons aux arts de la scène contemporains.

Durant cinq ans, il a développé son travail d’acteur et coordinateur artistique au sein de la Compagnie des Bouffes du Nord, dirigée par Peter Brook – récipiendaire du Prix Princesse des Asturies des Arts 2019 – avec qui il a contribué à « l’échange de connaissances entre des cultures aussi différentes que celles d’Europe, d’Afrique et d’Asie », selon les mots du jury.

Kouyaté a joué un rôle fondamental dans l’élaboration de cartes géographiques de la culture. Cette figure des arts vivants a ému – avec ses spectacles, des œuvres très engagées sur les plans social et créatif – des publics du Burkina Faso, de Côte d’Ivoire, du Niger, Mali, Sénégal, Togo, de la Guinée, du Congo, Maroc, d’Algérie, de Tunisie, du Vénézuéla, Mexique, Brésil, de la Réunion, du Canada, des Etats-Unis, de Suisse, France, Belgique, Espagne, Autriche, Allemagne et de Cuba.

Au cours de son immense parcours artistique, il a été soutenu par « Mondoral », réseau français pour la promotion et le développement des arts de la parole et le centre Les Arts du Récit de Grenoble. Il s’est chargé de la direction artistique de 12 festivals de l’oralité à l’échelle mondiale. Son travail à la tête du festival Yeleen au Burkina Faso, le plus ancien festival de conte d’Afrique, et de la Maison de la Parole à Bobo Dioulasso, est particulièrement remarquable. En Europe, il a été récemment nommé directeur du Festival des Francophonies en Limousin (France). Sa carrière professionnelle est aussi liée au développement de la culture en Martinique. En 2014, il a assumé la direction de Tropiques Atrium, qui réunit le centre d’action culturelle de l’île et le centre culturel départemental. Il y a centré son travail sur l’identification, le soutien et la professionnalisation des équipes émergentes, et sur la promotion des artistes de toute la région.

Le Prix Cartographe Illustre a été créé par le Marché des Arts Performatifs de l’Atlantique Sur pour récompenser les personnes et institutions dont le travail pour la promotion et l’échange culturels mérite d’être mis en évidence, dans un secteur où il existe des professionnels de référence qui ne sont pas toujours reconnus à leur juste valeur, et face à une société qui trouve dans les arts et la culture des voies toujours nouvelles, capables de dépasser toute frontière.

Abrir Chat
1
Close chat
Hello! Thanks for visiting us. Please press Start button to chat with our support :)

Empezar